Guide vacances

Accueil > Actualités > Autour des vacances > XL Airways : La Réunion sans Toulouse ni Marseille cet été

XL Airways : La Réunion sans Toulouse ni Marseille cet été

jeudi 7 février 2019

La compagnie aérienne XL Airways France proposera cet été quatre vols par semaine entre la métropole et La Réunion, deux directs au départ de Paris et deux passant par Lyon. Les lignes via Toulouse ou Marseille, lancées à l’automne 2017, ne sont plus proposées.

A partir du 26 juin 2019, les deux vols par semaine de la compagnie française entre sa base à Paris-CDG et l’aéroport de Saint Denis-Roland Garros seront proposés en direct et non plus via Toulouse et Marseille. Les Airbus A330-200 de 354 sièges décolleront alors selon Airlineroute mercredi à 23h15 et jeudi à 17h00 (arrivées le lendemain respectivement à 12h40 et 6h25), les vols retour quittant La Réunion jeudi à 20h00 (arrivée le lendemain à 5h55) et vendredi à 8h25 (arrivée à 18h15). XL Airways est face sur cet axe à Air France, Air Austral, Corsair Internationalet la low cost French bee.

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry bénéficiera en revanche l’été prochain d’une deuxième rotation hebdomadaire vers l’île de l’Océan Indien, avec des départs lundi et vendredi à 23h40 (arrivée le lendemain à 12h40) et des retours de Saint-Denis à 20h00 (arrivées le lendemain à 5h10. Dans les deux cas, les A330 partent de CDG à 21h15 et y atterrissent au retour à 7h15.

Avec quatre vols par semaine au lieu de trois l’été dernier, XL Airways affiche donc une offre en hausse par rapport à l’été 2018. Rappelons qu’elle avait lancé des vols entre Toulouse-Blagnac et La Réunion en octobre 2017, quinze jours après ceux au départ de Marseille-Provence. Mais sa desserte de Saint-Denis avait été suspendue pendant huit semaines au printemps 2018, en raison des surcapacités suite à l’arrivée sur le marché réunionnais de la low cost long-courrier French bee.

XL Airways a commandé le mois dernier deux Airbus A330-900 livrables en 2020, et annoncé le réaménagement des cabines d’ici deux ans de ses quatre A330-200 et A330-300, avec une classe Premium. Mariée depuis deux ans à La Compagnie Boutique Airline au sein de Dreamjet Participation, elle est à la recherche d’un partenaire industriel sur lequel s’adosser, les pistes les plus sérieuses étant apparemment à l’étranger avec des contacts en cours avec plusieurs compagnies (la crise sociale à Air France avait mis fin à des débuts de discussions).

Au départ de Paris-CDG, XL Airways France dessert en long-courrier les Etats-Unis (New York, Miami, San Francisco et Los Angeles), les Antilles (Guadeloupe et Martinique, également au départ de 2 régions pendant l’hiver), la République dominicaine (Punta Cana), le Mexique (Cancún), Cuba (La Havane Varadero), La Réunion (Saint-Denis), et la Chine (Jinan) depuis juin 2018.


Voir en ligne : Air Journal

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.