4 conseils numériques pour partir en vacances le coeur léger !

Avant de partir en vacances, quelques "précautions numériques s’imposent... Voici 4 conseils pour profiter pleinement de votre séjour !

Publié le

Les vacances approchent à grand pas pour la plupart des français. Mais avant de partir, assurez vous d’avoir pris quelques mesures simples pour passer un été serein !

1. Vérifier les tarifs mobiles

Si vous partez à l’étranger, pensez à vérifier les différents tarifs et surtaxe lié à l’utilisation de votre téléphone portable (connexion à internet, appels, SMS). Afin d’éviter une mauvaise surprise à votre retour, il est même conseillé de désactiver votre connexion si vous en vous en servez pas, car de nombreuses applications se connectent automatiquement et régulièrement à internet.

2. Sauvegarder le contenu de votre smartphone

Afin de ne pas être pris de cours en cas de vol ou de perte de votre téléphone, pensez à sauvegarder son contenu. Vos contacts, photos ou SMS pourront ainsi être récupérés.

3. Utilisez les clouds !

Afin de partir le coeur léger, pensez à utiliser les "Clouds" ou nuages (Dropbox, Evernote, Wuala, etc.) internet qui vous permettront de sauvegarder de nombreuses données. Il est ainsi conseiller de conserver une version scannée sur internet de votre carte de crédit, votre passeport ou encore votre permis de conduire. Vous pourrez ainsi accéder à une copie de n’importe où en cas de besoin.

Pensez aussi à sauvegarder régulièrement vos photos. Si l’appareil photo est volé ou abimé, les souvenirs de vacances seront quant à eux sauvés !

Le gestionnaire de mot de passe

Emporter ses mots de passe avec soi, ne serait-ce que pour accéder de n’importe où au service sur Internet où l’on a justement fait des sauvegardes de secours. L’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe est la solution la plus simple et la plus sécurisée.

Enfin, éviter au maximum de taper sur le clavier ses identifiants et mots de passe à un quelconque service internet lorsque l’on est sur un ordinateur mis à disposition (dans un hôtel ou un cybercafé). Le risque encouru est qu’un logiciel malveillant récupère les informations (les « keyloggers », très fréquents sur les ordinateurs utilisés par les touristes). Afin d’éviter cela, l’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe (comme Dashlane qui est gratuit) permet d’accéder à ses mots de passe via le web et de les utiliser par un simple copier-coller et donc sans taper en clair ses codes d’accès.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également