Faillites aériennes en France : le SNPNC appelle à manifester le 21 octobre

Publié le  à 0 h 0

Le SNPNC-FO et la FEETS-FO appellent tous les salariés des compagnies Aigle Azur et XL Airways à se rassembler lundi 21 octobre devant le Ministère de l’Economie et des Finances.

Ce rassemblement prévu au 139, rue de Bercy à partir de 14h vise à mettre l’État devant ses responsabilités après la double liquidation judiciaire ayant frappé Aigle Azur et XL Airways les 28 septembre et 5 octobre derniers avec pour conséquence la perte de près de 2000 emplois. « Alors que le gouvernement, par la voix du nouveau Secrétaire d’État aux transports, Jean-Baptiste Djebbari déclarait mettre tout en œuvre pour trouver des repreneurs et affichait une pleine confiance sur le niveau de reprise des emplois, rien ne s’est concrétisé, et nos collègues se retrouvent sans la moindre garantie pour leur avenir et celui de leurs familles. Cette carence des pouvoirs publics est d’autant plus scandaleuse qu’elle fait suite à une inaction antérieure coupable », déplore les syndicats. 

« S’agissant d’Aigle Azur, comment les pouvoirs publics et la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) ont-ils pu ignorer le déficit abyssal que la Direction et les actionnaires de cette Société ont généré ? Ce laisser-aller a conduit à l’absence de toute trésorerie pour négocier un véritable PSE. Quant à XL Airways, société saine et viable ayant vocation à se pérenniser, elle a été victime de la concurrence déloyale de compagnies étrangères low-cost pratiquant un dumping social effréné. Ce dumping social est non seulement toléré, mais aussi encouragé par la DGAC qui permet à ces compagnies d’ouvrir des bases d’exploitation en s’exonérant d’appliquer la réglementation française en matière de rémunération et de conditions de travail. Le Ministre de l’Économie lui-même en appelle à la Commission européenne pour sanctionner ces pratiques déloyales. Mais qu’ont-ils fait avant ? Aujourd’hui la coupe est pleine et la disparition du transport aérien français clairement programmée. »

L’objet du rassemblement est de demander au gouvernement d’assumer ses « lourdes responsabilités » et de mettre tous les moyens financiers en œuvre pour obtenir des mesures sociales à hauteur des dommages subis par chacune et chacun des salariés des compagnies aériennes mises en liquidation.

©Aigle Azur

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

L’archipel des Glorieuses (océan Indien) devient une réserve naturelle nationale

Une très bonne nouvelle en cette journée des océans. L’archipel des Glorieuses, appartenant aux îles Eparses dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, est (...)

Faillite de XL Airways : le PSE annulé en justice

Un tribunal a annulé l’homologation du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) lancé par la compagnie aérienne XL Airways, garantissant de meilleures (...)

Créneaux d’Aigle Azur : FO pense aux salariés et à ceux de XL Airways

Le syndicat Feets-FO appelle le gouvernement à pousser les compagnies aériennes ayant gagné de nouveaux créneaux de vols entre la France et l’Algérie (...)

Faillite de XL Airways : des ventes aux enchères en vue

Les actifs de la compagnie aérienne XL Airways, qui a fait faillite l’automne dernier, seront vendus aux enchères par étapes avec l’espoir de combler (...)

Faillites aériennes en France : le SNPL manifestera aussi

Le syndicat SNPL XL Airways appelle tous les pilotes à manifester ce lundi à devant le Ministère de l’Economie et des Finances, dénonçant « la seule (...)

XL Airways : une offre de reprise à la dernière minute

Le tribunal de commerce de Bobigny a reporté à vendredi sa décision sur l’avenir de la compagnie aérienne XL Airways, une nouvelle offre de reprise (...)