XL Airways inaugure ses vols vers la Chine

Publié le  à 0 h 0

La compagnie aérienne XL Airways France propose désormais une nouvelle liaison « charter régulier » entre Paris et Jinan, sa première destination en Asie.

Depuis le 9 juillet 2018, un peu plus tard qu’initialement annoncé, et pendant toute l’année, la compagnie française propose un vol tous les lundis entre sa base à Paris-CDG et l’aéroport de Jinan-Yaoqiang, opéré en Airbus A330-200 monoclasse et équipé du système de divertissement sans fil XL Cloud. Les départs sont programmés lundi à 20h20 pour arriver le lendemain à 12h55, les vols retour quittant la province du Shandong mercredi à 11h00 pour se poser à 17h00 (ce qui laisse la possibilité d’une ligne charter). XL Airways est sans concurrence sur cette route non disponible en ligne, aucune compagnie européenne ne desservant la ville située à 400 km au sud de Pékin ; la province face à la péninsule coréenne, dont le principal aéroport est Qingdao, ne dispose d’aucune ligne directe vers la France.

Cette première liaison vers la Chine « est une nouvelle étape dans notre stratégie de développement du trafic incoming » (flux de passagers de l’étranger vers la France), a déclaré dans un communiqué Laurent Magnin, PDG de XL Airways France. « Après le succès rencontré depuis 10 ans sur nos lignes au départ des Etats-Unis, à bord desquelles 40% de nos passagers sont américains, nous nous attaquons au troisième plus gros marché de visiteurs étrangers d’Île-de-France. Nous capitalisons sur l’attractivité de la destination Paris et mettons sa desserte au cœur de notre stratégie », ajoute le dirigeant. Quelque 1,14 million de touristes chinois ont séjourné à Paris en 2017, un chiffre en hausse de 17,8% par rapport à l’année précédente (source : CRT Île-de-France).

XL Airways était déjà l’objet en janvier dernier d’une déclaration de la Métropole de Toulouse sur la signature d’une « déclaration d’intention » pour la création d’une ligne directe entre Blagnac et l’aéroport de Zhengzhou, avec de premiers vols en 2019 entre avril et octobre avec deux rotations hebdomadaires. Son réseau actuel au départ de CDG en long-courrier inclut désormais la Chine donc (Jinan), les Etats-Unis (New York, Miami, San Francisco et Los Angeles), les Antilles (Guadeloupe et Martinique, également au départ de 7 régions), la République Dominicaine (Punta Cana, Puerto Plata, Samana), le Mexique (Cancún), Cuba (La Havane Varadero, Cayo Coco), Israël (Tel Aviv) et La Réunion (Saint-Denis), également desservie depuis Lyon, Marseille et Toulouse. La compagnie emploie 661 collaborateurs et transporte chaque année plus de 800.000 passagers, avec une flotte constituée d’un Airbus A330-300 et trois A330-200.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également