XL Airways ouvre un Bordeaux – Guadeloupe

Publié le  à 0 h 0

La compagnie aérienne XL Airways France proposera l’hiver prochain une nouvelle liaison entre Bordeaux et Pointe-à-Pitre, sa troisième entre la métropole et la Guadeloupe.

Du 9 décembre 2019 au 24 mars 2020, la compagnie française proposera un vol tous les lundis entre Bordeaux-Mérignac et l’aéroport de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbes, opéré en Airbus A330-200 monoclasse de 361 sièges équipé du système de divertissement sans fil XL Cloud. Les départs sont programmés à 10h45 pour arriver à 14h25, les vols retour quittant les Antilles à 16h25 pour se poser le lendemain à 5h20.

XL Airways sera sans concurrence sur cette route proposée à partir de 198 euros aller simple ; elle dessert déjà la Guadeloupe au départ de Paris-CDG et Lyon. « Nous sommes ravis d’accueillir de nouveau la compagnie XL Airways sur le tarmac bordelais, avec cette desserte de la Guadeloupe. Elle offre une opportunité d’une magnifique évasion lointaine et ensoleillée aux Néo-Aquitains en plein hiver, avec la simplicité d’un vol direct et d’un tarif attractif », déclare dans un communiqué Pascal Personne, Directeur de l’Aéroport de Bordeaux. En 2019, Mérignac propose 112 destinations régulières au plus fort de la saison et 162 lignes aériennes opérées par 34 compagnies aériennes. Le réseau des lignes internationales est véritable moteur de la croissance avec l’ouverture de 39 nouvelles lignes et l’arrivée de 5 nouvelles compagnies cette année.

XL Airways est la seule compagnie effectuant des vols directs entre les capitales régionales et les Antilles. Outre Bordeaux, elle reliera l’hiver prochain Toulouse et Nantes à Fort-de-France, en complément de ses vols directs au départ de Paris CDG. « XL Airways est fière de multiplier les liaisons long-courrier directes au départ des aéroports régionaux. Celles-ci sont de véritables accélérateurs du tourisme qui créent de la valeur et de l’emploi de chaque côté de ligne. Elles répondent avant tout à une demande simple et légitime de nos clients : pouvoir partir de chez eux et éviter le stress d’un transit pour les grands aéroports. Si les résultats sont à la hauteur de nos attentes, d’autres destinations pourraient rejoindre Pointe-à-Pitre dans les prochaines années », assure Laurent Magnin, Président du Directoire de XL Airways.

Au départ de Paris CDG, XL Airways France dessert en long-courrier la Chine (Jinan), les Etats-Unis (New York, Miami, San Francisco et Los Angeles), les Antilles (Guadeloupe et Martinique, également au départ de 2 régions), la République dominicaine (Punta Cana), le Mexique (Cancún), Cuba (Varadero) et La Réunion (Saint-Denis), également desservie depuis Lyon et Marseille.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

L’archipel des Glorieuses (océan Indien) devient une réserve naturelle nationale

Une très bonne nouvelle en cette journée des océans. L’archipel des Glorieuses, appartenant aux îles Eparses dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, est (...)

Faillite de XL Airways : le PSE annulé en justice

Un tribunal a annulé l’homologation du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) lancé par la compagnie aérienne XL Airways, garantissant de meilleures (...)

Créneaux d’Aigle Azur : FO pense aux salariés et à ceux de XL Airways

Le syndicat Feets-FO appelle le gouvernement à pousser les compagnies aériennes ayant gagné de nouveaux créneaux de vols entre la France et l’Algérie (...)

Faillite de XL Airways : des ventes aux enchères en vue

Les actifs de la compagnie aérienne XL Airways, qui a fait faillite l’automne dernier, seront vendus aux enchères par étapes avec l’espoir de combler (...)

Faillites aériennes en France : le SNPL manifestera aussi

Le syndicat SNPL XL Airways appelle tous les pilotes à manifester ce lundi à devant le Ministère de l’Economie et des Finances, dénonçant « la seule (...)

Faillites aériennes en France : le SNPNC appelle à manifester le 21 octobre

Le SNPNC-FO et la FEETS-FO appellent tous les salariés des compagnies Aigle Azur et XL Airways à se rassembler lundi 21 octobre devant le Ministère (...)