L’Association Terre d’Ecole finance son premier campus

Publié le  à 0 h 0

L’Association Terre d’Ecole finance son premier campus
Pointe Noire, Congo

En réponse notamment aux difficultés de scolarisation des jeunes africains et aux réticences des familles à scolariser leurs enfants et les filles en particuliers, Maria Maylin, Infirmière franco-marocaine, « sérial aid worker » a fondé l’ONG Terre d’Ecole. TERRE D’ECOLE est une association qui scolarise les jeunes africains et les femmes tout en leur apprenant à être auto-suffisants en respectant leur environnement et leur culture originelle. Face à la mondialisation et à la disparition de la culture et des coutumes locales qui font la richesse et l’équilibre de ce continent, les élèves suivront un cursus scolaire traditionnel, tout en apprenant à cultiver leurs terres dans une démarche de développement durable : « cultiver en se cultivant ».

Le premier campus TERRE d’ECOLE sera bâti à Kintélé au nord de Brazzaville, face à la nouvelle université Denis Sassou N’Guesso, sur un terrain de 15 hectares dont 10 recouverts de forêt. Les bâtiments seront entourés de champs que les enfants cultiveront dans le respect de l’environnement, des connaissances et des traditions de leurs parents et grands-parents.

L’association TERRE d’ECOLE Congo signera le 15 mai prochain à 11h30 à la maison du Gouverneur de Pointe Noire le contrat de financement du premier campus Terre d’Ecole, avec la République du Congo sous le Haut Patronage du Président de la République du Congo Son Excellence Monsieur Denis Sassou NGuesso, et des membres du groupe de contracteurs, Total E&P Congo, Chevron Overseas (Congo) Limited et la Société Nationale des Pétroles du Congo.

Ce premier campus TERRE D’ECOLE portera le nom de l’ancien Président Directeur Général du Groupe Total, décédé tragiquement en 2014, Monsieur Christophe de Margerie.

TERRE d’ECOLE est un projet éducatif destiné aux élèves des classes primaires, secondaires et lycées dont l’objet est d’associer aux programmes scolaires classiques la connaissance des cultures vivrières locales. Ce projet sensibilisera et aidera les enfants à acquérir les bonnes habitudes pour protéger leur environnement et contribuer à l’autosuffisance alimentaire du plus grand nombre à l’aide d’une équipe de chercheurs francophones qui leur enseignera les bases scientifiques.

Le programme scolaire favorise le développement durable en plaçant les coutumes et les connaissances ancestrales au cœur de l’enseignement dispensé, les méthodes occidentales ne servant qu’à donner du sens au pratique.

Le projet TERRE d’ECOLE a été officiellement lancé en juin 2012 lors du congrès de la Terre Rio+20.

Madame Maria MAYLIN, Présidente de l’Association Terre d’Ecole Congo  : « Lorsque j’ai présenté le projet au président de la République du Congo, Monsieur Denis Sassou Nguesso, j’ai tout de suite obtenu son adhésion. Il a d’ailleurs accepté d’en être le président fondateur. Je garde aussi une intense émotion de la rencontre avec Monsieur Christophe de Margerie, ancien Président Directeur Général du groupe Total qui a disparu tragiquement en 2014 et qui a mobilisé ses équipes congolaises afin de nous apporter le soutien nécessaire. J’ai donc tenu à ce que notre premier campus porte son nom. Je tiens aussi à exprimer ma gratitude aux membres du groupe contracteur qui permettent à ce projet de voir le jour. Aujourd’hui, nous signons, avec fierté, le contrat permettant le financement de premier établissement destiné à nos enfants. L’accès à l’établissement sera ouvert à tous les enfants, la mixité sociale constituant une valeur fondamentale de TERRE d’ECOLE. »

Retrouvez Terre D’ECOLE sur leur site web, Facebook et Twitter

Pour toute demande d’interviews, photos ou reportages sur place, merci de vous adresser à :
Agence RevolutionR
Laura Pagès
lpages@revolutionr.com
06.72.07.11.31 / 01 47.10.08.47

Cet article L’Association Terre d’Ecole finance son premier campus est apparu en premier sur Agence RevolutionR.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également