Tourisme été 2012 : le secteur du luxe se porte très bien

Splendia agence spécialisée dans la réservation en ligne d’hôtels de luxe, fait le point sur l’impact de la crise dans le secteur pour l’été 2012...

Publié le

Baromètre Splendia été 2012 : l’impact de la crise sur la clientèle européenne

© stock.adobe.com

La crise économique n’a visiblement pas d’impact sur le tourise de luxe. Les réservation de la clientèle européenne à même légèrement augmentée pour cet été en passant de 13 % à 14%.

Compte tenue de la situation économique grave en Espagne , on pourrait penser que les réservations ont déclinées dans ce pays. Pourtant dans le secteur du luxe, Splendia enregistre + 27 % de réservations pour sa clientèle iberrique. On note toutefois une modification de la tendance avec une hausse de 66 % envers le tourisme domestique par rapport à 2011.

Les Français sont moins nombreux a partir dans le secteur du luxe avec une baisse de 4% des réservations , par contre le prix des réservations augmente de 7%

L’impact de la crise est davantage ressenti au Portugal, ou les vacances luxueuses sont plus rares : -24% de réservations. Par contres, ceux qui partent ne lésinent pas sur leur conforts en dépensant 20% de plus que l ’an dernier.

Globalement les vacanciers préfèrent réduire le coût des transports au profits du confort et du luxe sur le lieu de vacances. Une tendance qui se traduits par des réservations de plus en plus importantes dans leur propre pays dans les pays limitrophes.

Tourisme de luxe : les clients partent moins mais se font plaisir

Parallèlement les habitudes de consommation spécifiques pour chaque pays se remarquent :

les italiens réfléchissent très longuement à leur achat en explorant toutes les options dont ils disposent, et finalement finissent par acheter le produit qu’ils ont préféré au début

les Français, les Anglais et les Hollandais eux paraissent plus flexibles. Si la France semble être une "clientèle en or" qui plébiscite les îles paradisiaques, l’amabilité des Britanniques et le sens de l’humour des Hollandais sont fortement appréciés !

Les Anglais ont des goûts assez exclusifs pour le lieu de leurs vacances, favorisant les hôtels uniques. Quant aux clients germaniques, ils sont attirés par des hôtels isolés, principalement en Europe et en Asie.

De plus, les Européens n’ont pas le même rapport face au prix de leur séjour. Si pour les Allemands et les Français le montant n’est pas un point sensible pour la finalisation de leur réservation, les Anglais et les Espagnols sont quant à eux plus attentifs à ce critère.

En règle générale nous assistons à une tendance dans le tourisme haut-de-gamme : les clients dépensent plus sur place (prix de la nuitée, durée du séjour…) mais ils partent moins loin pour amortir leurs dépenses.

Tourisme

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Déconfinements !

C’est parti pour le dernier déconfinement ! Après la vaccination, l’on ne devrait plus connaître ces sombres épisodes. Ouverture (...)

Gouffre de Padirac : Réouverture le samedi 22 mai 2021 !

Le Gouffre de Padirac rouvrira ses portes le Samedi 22 mai 2021. La billetterie est disponible en ligne uniquement, nous vous conseillons (...)

Parcs d’attractions (Astérix, Futuroscope, Puy du Fou, DisneyLand) : toutes les dates de réouverture

Après 8 mois de fermeture, les parcs d’attractions seront autorisés à rouvrir à compter du 9 juin 2021. Dates des ouvertures 2021 des principaux parcs (...)

Disneyland Paris : réouverture le 17 juin 2021 ! #MakeLifeGreatAgain

Disneyland Paris a annoncé une réouverture pour le 17 juin 2021 de ses 2 parcs d’attractions.

Le Portugal : la Portas Do Sol s’ouvre de nouveau aux touristes ce lundi 17 mai !

Le Portugal ouvrir de nouveau ses frontières à la plupart des ressortissants européens ce lundi 17 mai.

Pass sanitaire européen (Digital Green Pass) : probablement accessible dès début juin dans 18 pays européens

Afin de pouvoir voyager en Europe cet été, votre Pass Sanitaire Européen sera nécessaire. En cours de tests, ce Pass Sanitaire, simplissime dans son (...)