Vacances d’été 2022 : hausse de +7,2% du prix moyen des locations de vacances en France, là encore, la faute à la guerre en Ukraine ?

Les Français seront nombreux à souhaiter partir en France cet été. Devant le fort taux de réservation, les prix des locations grimpent fortement, la hausse des prix des locations vacances est estimée à +7,2% en 2022. Chères vacances...

Vacances d'été 2022 : hausse de +7,2% du prix moyen des locations de vacances en France, là encore, la faute à la guerre en Ukraine ?
© stock.adobe.com

Publié le

Le conflit armé en Ukraine n’a parfois absolument aucun rapport avec la hausse des prix, ou la cause des pénuries. C’est le cas pour la pénurie de moutarde, due à la sécheresse au Canada, ainsi qu’à l’explosion des prix des locations dans le sud de la France... Des hausses de prix des locations 40% plus élevées que l’inflation de 5,2%, la loi du marché de l’offre et de la demande ne fait pas de cadeaux. C’est PAPVacances.fr qui révèle le fruit de son étude, basée sur les annonces de locations parues sur son site.
Les prix des locations vacances augmentent de 7,2 % sur un an

Les vacanciers dépensent davantage pour se loger en 2022 qu’en 2021 avec une hausse moyenne de + 7,2 % pour les locations vacances. Cette hausse est plus marquée pour les maisons (+ 7,3 %) que pour les appartements (+ 5,2 %). L’étranger et la montagne sont les deux destinations où les prix augmentent le plus, que ce soit pour les appartements ou les maisons. Les prix de l’été 2022 par type de bien et de destination

Lieux
Prix moyens 2022 des locations vacances/Hausses vs 2021

Appartement
Maison

Mer
661€
+4.8%
1.465€
+6.9%

Montagne
497€
+7.1%
1.072€
+9.0%

Campagne
- 
- 
1.313€
+7.2%

(source chiffrée : PAPvacances.fr)

Prix moyens par type de bien et de destination, issus des demandes de réservations effectuées via PAPVacances.fr pour la période du 1er juillet au 31 août 2022 comparés à ceux de la même période en 2021. Données au 31 mai 2022.
Des hausses de prix en forme d’effets d’aubaine...

Les pénuries, l’inflation, les carburants, la crise énergétique, la guerre en Ukraine... Parfois certaines hausses de prix semblent plutôt liées à la maximisation de bénéfices qu’autre chose. Dernier constat en date, la hausse des prix des locations en France pour ces vacances d’été 2022, bien au-delà de l’inflation actuelle. Les loueurs se frottent les mains d’une saison record en vue.
Juillet & Août 2022 : les cartes bancaires vont chauffer plus de que de raison

Les professionnels s’en frottent déjà les mains. Sous couvert d’une inflation galopante, les prix seront tirés très fortement à la hausse cet été. Gare aux envolées de prix ! Les Français vont passer en majorité leurs vacances dans le Sud de la France. Les loueurs de biens immobiliers ont déjà pris les devants, devant le niveau de réservation très élevé, les prix des locations sont partis à la hausse de puis quelques semaines.

(c) stock.adobe.com

Vacances d’été 2022 : les chiffres significatifs

Au 31 mai, les demandes de réservations pour l’été 2022, malgré une volatilité liée à

l’actualité, affichent une progression de + 2,6 % par rapport à 2019.
Les choix de destinations ont été dictés par la météo particulièrement maussade de l’été 2021. Pour 2022, une majorité de Français ont fait le choix d’une destination ensoleillée. C’est donc le sud qui est pris d’assaut et plus particulièrement le sud-est. Conséquence : le littoral de la façade ouest subit un recul assez marqué. Le taux d’occupation moyen pour l’été est au 31 mai, de 63,6 % avec un pic à 86 % pour la semaine du 7 août 2022, qui est largement la plus demandée. Les prix des locations sont orientés à la hausse par rapport à 2021 : + 5,2 % pour les appartements et +7,3 % pour les maisons.Le Sud de la France plébiscité

Les demandes de réservations pour l’été 2022 ont été influencées par la météo de l’été 2021, qui avait été frais et humide, particulièrement sur la façade ouest. Ceux qui l’ont éprouvé, ont visiblement changé de stratégie pour 2022 et cela a conduit à des reports assez massifs de la demande sur le sud de la France. Concrètement, toutes les destinations les plus ensoleillées enregistrent de fortes progressions par rapport à 2019. Et cela est spectaculairement vrai pour le littoral : + 30,6 % pour la Côte d’Azur (06, 83 et13), + 20,3 % pour la Corse (2A et 2B), + 7,5 % pour le Languedoc (30- 34, 11 et 66) quand, dans le même temps, le littoral ouest est en recul : - 10,1 % pour la Bretagne et la Loire-Atlantique, - 10,2 % pour Vendée-Charente (85 et 17).

Avis

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Vacances d'été 2022 : (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également